Aucune formation ardéchoise dans le carré d’honneur marqué par l’émotion

Aucune formation ardéchoise dans le carré d’honneur marqué par l’émotion

Si notre département était bien représenté (25 équipes) aux Championnats de France à l’Arbresle (Rhône), les résultats ne sont pas au rendez-vous. Seule la formation de Bruyère (Saint Victor) s’est hissée en demi-finales de la Coupe de France des moins de 18 ans, le dimanche matin. Kévin, Juliette et Romain n’atteindront pas la finale. Et pourtant, ils avaient tout pour aller au bout comme en Championnat d’ailleurs. Il y a des jours comme ça, où rien ne va. Dommage, il y avait de la place, beaucoup de place pour faire bien mieux.

Une belle fanfare accompagnait l’événement
Une belle fanfare accompagnait l’événement

Seul, le président du CBD, Marc Valayer, membre de la FFSB était donc sur le carré d’honneur auprès du président, Philippe Coquet, lors de la présentation des équipes. Rythmé par une excellente fanfare, ce fut un moment particulièrement émouvant. En effet, depuis l’attentat de Nice aucune compétition officielle n’avait permis aux boulistes de rendre hommage aux victimes. Cet hommage s’est étendu à trois figures du Sport Boules, Julie Disson, Georges Di Folco et Lionel Dalmaz. Décédée le 7 juillet des suites de maladie à l’âge de 26 ans, Julie Disson, était sociétaire de Digoin. Elle avait été championne de France en Tir de précision F-23 en 2009 et 2011 et faisait partie du collectif France. Georges Di Folco était arbitre national du CBD de l’Ain. Il a succombé à l’âge de 61 ans. Ses obsèques seront célébrées ce mardi 26 juillet à 15h 30 au crématorium de Bron. Inutile de présenter le champion bouliste qu’était Lionel Dalmaz. Il s’est éteint suite à une longue maladie ce samedi 23 juillet et la nouvelle s’est répandue comme une traînée de poudre sur les jeux. Plusieurs fois champion de France, il avait encore été sacré en 2014, en double à Talant (Côte d’Or) avec Christian Berthet et Bernard Rochand. Il évoluait, cette année, dans l’équipe de première division de Pat Verne (Aix les Bains). Pour lui rendre hommage, Jean-François Gobertier a fait venir sur les jeux ses anciens partenaires.

Les finales ont débuté sous un ciel encore menaçant
Les finales ont débuté sous un ciel encore menaçant

Le public s’est à nouveau levé pour entonner La Marseillaise avant d’assister à des finales d’un très bon niveau pour la 90ème édition de ce championnat de France. Michel Couble, président du Comité du Rhône a été remercié par le président de la FFSB d’avoir su relever le défi d’organiser cette compétition en quelques mois après le forfait de la ville de Grenoble. Dommage que la pluie soit venue perturber les débats le vendredi et le samedi tant sur les jeux que pour le stationnement prévu dans un champ vite transformé en bourbier dont certains ont eu de la peine à s’extraire suite à l’interdiction incompréhensible de stationner sur le bas côté de la route (sans gêne, ni danger pour la circulation). L’an prochain les Championnats de France auront lieu à Chambéry.

Les arbitres de ces championnats de France
Les arbitres de ces championnats de France