Impitoyables Savoyards en finale des Trois clochers

Impitoyables Savoyards en finale des Trois clochers
Les vainqueurs avec les présidents des Amicales boules organisatrices et Christian Marres, le grand patron de l'événement
Les vainqueurs avec les présidents des Amicales boules organisatrices et Christian Marres, le grand patron de l’événement
Les finalistes avant le lancer de but
Les finalistes avant le lancer de but

Le rideau est tombé sur la cinquième édition du Challenge des Trois clochers organisé par les Amicales boules de Villeneuve de Berg, Saint Jean le Centenier et Lavilledieu.

Le samedi, la plupart des favoris sortaient des poules à part Verne (Aix les Bains) ancien pensionnaire de M1 qui chutait à la partie de barrage tout comme Rougies (Nice) et Grando (Fontaines). Avec Ruillat (Rhône) qui disparaissait à la première partie éliminatoire c’est encore un favori qui tombait. Ces parties éliminatoires réservaient quelques beaux chocs mais c’est les dernières parties du soir qui faisaient mal aux Ardéchois, ainsi disparaissaient Byczyk (Saint Jean le Centenier) et Abrial (Joyeuse). Déjà, la partie d’avant avait vu les échecs de Vivenzio (Saint Jean le Centenier) face au futur finaliste, Dauvergne, et Marres (Villeneuve de Berg) face à Coindre (Drôme).

Même si les futurs vainqueurs ont l'air pensifs, il n'y a pas eu beaucoup de suspens dans cette finale
Même si les futurs vainqueurs ont l’air pensifs, il n’y a pas eu beaucoup de suspens dans cette finale

Vainqueur l’an dernier, Frérie perdait en quarts le dimanche matin. Les Ardéchois de Sarrazin et Fraysse s’étaient fait sortir plus tôt, en 8ème. Agréable surprise pour les locaux, Florian et Denis Barbier de l’équipe Mollier (Aubenas) se frayaient un chemin jusqu’en demi-finale mais n’allaient pas plus loin chutant contre Lefaure (Saint Michel de Maurienne) futur vainqueur. Dans l’autre demi, Dauvergne (Satolas) mal parti, renversait la situation et se qualifiait pour la finale en éliminant Maugiron (Aix les Bains). La finale n’a donné lieu à aucun suspens. Associé dans cette partie à Romain Plan, Franck Burnichon pour l’équipe de Didier Lefaure a été impitoyable. Associés à Laurent Lee Touraine, Mathieu Dauvergne et Fabien Lacroix ont eu beau tourner, rien n’y fit. A chaque mène, Plan mettait la table faisant venir le wagon de boules et Burnichon punissait : un but pour quatre à la 1ère mène, trois points de rajout à la 2ème et à la 3ème. 12 à 0, la messe était dite et Dauvergne abandonnait au cours de la 4ème qui s’annonçait mal. Grâce à Romain Plan, natif et habitant d’Aubenas, le public local pouvait applaudir un des siens.

img_3074
Romain Plan, royal au point dans cette partie
img_3082
Franck Burnichon a été énorme dans cette finale en faisant compter toutes ses boules. Il n’en aura tiré qu’une pour un but de quatre points.
img_3079
Laurent Lee Touraine, finaliste
img_3072
Fabien Lacroix, finaliste