Intersaison agitée pour les Boulistes Albenassiennes

Intersaison agitée pour les Boulistes Albenassiennes
L’équipe albenassienne aura fière allure
L’équipe albenassienne aura fière allure
L’équipe albenassienne aura fière allure

La première rencontre des clubs sportifs est fixée au 9 octobre. Pour l’occasion, le club sportif féminin de l’association « Les Boulistes Albenassiens » recevra une autre formation ardéchoise, celle de Saint Victor qui vient de voir le jour cette année. Outre les deux formations ardéchoises la poule comprend Cabestany (Pyrénées Orientales), Val de Drôme et Nyons pour la Drôme. Cette dernière formation a demandé à repartir en Nationale 2 alors qu’elle évoluait en élite l’an dernier. Le règlement lui interdit donc de participer aux phases finales, ce qui laissera une chance de plus de qualification pour les autres.

En 2016, les Albenassiennes ont participé à ces phases finales où elles ont été éliminées en quarts de finale suite à l’absence de leur meilleure coureuse, malade. Elles espèrent faire mieux en 2017 et en ont les moyens. La dernière rencontre de poule aura lieu le 27 janvier.

Le club a connu une intersaison agitée avec de nombreux départs dus à la création du club de Saint Vallier où sont parties Clothilde Escoffier, Héloïse Coupat, Mathilde Sommeillier, Sandra Chopard et Laure Munoz. Ces départs sont compensés par l’arrivée de quatre filles, Sandrine et Marion Barbier (Nyons), Ophélie Bachasson (La Côte Saint André) et Léa Peyrouse.