Les Boulistes Albenassiennes n’iront pas à Saint Vulbas

Les Boulistes Albenassiennes n’iront pas à Saint Vulbas
Petit hommage à l’entraîneur, Francis Debos, présent mais luttant toujours contre la maladie
Les deux formations avant la rencontre
Les deux formations avant la rencontre

Petit hommage à l’entraîneur, Francis Debos, présent mais luttant toujours contre la maladie

Pas de miracle, ce dimanche 5 mars, pour Les Boulistes Albenassiennes qui avait un lourd handicap à remonter pour s’ouvrir la route vers la finale du championnat de France de National 2 à Saint Vulbas. En effet, après avoir concédé une large défaite à Saint Vallier la semaine dernière, 16 à 29, le retour s’annonçait compliqué et il le fut. Les Ardéchoises ont concédé une nouvelle défaite sur le score de 20 à 25.

Il faut reconnaître que le suspens n’a pas été de mise. Les visiteuses ont remporté les quatre courses ne laissant s’échapper que deux points de bonus. Le deuxième tour ne fut pas une réussite non plus, 7 à 10. Les espoirs de finale s’envolaient ainsi que celui de remporter la rencontre du jour. Les visiteuses atteignaient le traditionnel sur le score de 22 à 9 et ne pouvaient plus être rejointes.

Dans ce dernier tour, les locales vont faire la loi sur leurs jeux en ne concédant qu’un nul en double. Elles se sont imposées dans les trois autres parties : dans le simple avec une Aurore Goulard mal embarquée dans la première mène mais impériale ensuite ; dans un double ou Swanny Dumas et Marion Barbier ont livré une prestation de haut niveau face à un adversaire sérieux mais qui a fini par lâcher prise ; dans le triple, très régulier, avec Sandrine Barbier, Sylviane Pascal et Elodie Bay.

Ainsi se termine une belle saison qui a vu les Albenassiennes progresser pour atteindre les demi-finales après avoir atteint les quarts de finale l’an dernier.

La rencontre fut particulièrement bruyante, les supporters visiteurs ayant débarqué en nombre avec force sirènes, tambours et klaxons en tous genres, une bien belle ambiance assez rare dan les boules
La rencontre fut particulièrement bruyante, les supporters visiteurs ayant débarqué en nombre avec force sirènes, tambours et klaxons en tous genres, une bien belle ambiance assez rare dans les boules