Samedi, Annonay joue sa 2ème finale consécutive

Samedi, Annonay joue sa 2ème finale consécutive
La formation annonéenne
La formation annonéenne
La formation annonéenne

Sacré champion de France de National 3 à Clermont-Ferrand l’an dernier, le club sportif d’Annonay tentera de récidiver cette année pour le compte du championnat de National 2. En effet, après avoir accédé à cette division, il y a fait un parcours remarquable en terminant premier de sa poule avec six victoires et seulement deux défaites. En quarts de finale, il a retrouvé une vieille connaissance, Valence, avec qui il évoluait dans le même groupe de National 3 la saison passée. Comme lors de celle-ci, les nord-Ardéchois ont dominé les Drômois pour s’imposer 27 à 15. Ils étaient ensuite opposés à Rives Bièvre en demi-finale pour une place en finale mais aussi pour l’accession en National 1. Là aussi, la victoire fut au rendez-vous mais ce fut plus dur comme en atteste le score serré de 25 à 23. Ils évolueront donc en National 1 lors de la prochaine saison 2017-2018. Ils y retrouveront l’autre club ardéchois, l’ESB des Vallées (secteur bouliste d’Aubenas) qui avait déjà éliminé les Isérois de Rives Bièvre l’an dernier en quarts de finale et qui a chuté cette saison en demi-finale contre Tarare.

En attendant, ce samedi 18 mars, ils joueront la finale du Championnat de France à Saint Vulbas. Il faudra être matinal pour suivre cette compétition qui débutera à 7h 30. Leur adversaire sera Satolas qui possède des coureurs de haut niveau mais Annonay n’est pas mal non plus avec Christophe Reyne, joueur de l’élite ; Yolan Grand, champion de France de tir de précision chez les moins de 18 en 2016 ; Jérémy Besson et Robin Demenus. Il serait effectivement bien pour les hommes du capitaine David Dumond de prendre des points dès les premiers tours pour être plus sereins pour le traditionnel où ils se font parfois peur comme en demi-finales contre Rives Bièvre et lors de la finale de l’an dernier.

Espérons pour nos représentants que l’issue soit aussi heureuse que l’année passée et vienne récompenser cette belle saison.