Finale du Super 16 à Privas. Modèle de régularité, Faure s’impose devant Didona

Finale du Super 16 à Privas. Modèle de régularité, Faure s’impose devant Didona
Les vainqueurs de Valencin avec Damien Didier, Guillaume Ferrière, Régis Faure, Ludovic Fréchet et Thomas Allier en compagnie du vice-président de la FFSB en charge des compétitions, Eric Louat
Régis Faure, un capitaine qui donne l’exemple au tir comme au point

C‘est bien la régularité qui a fait la force de la formation Faure (Valencin) lors du Super 16 Privadois. Après avoir perdu la première partie de poule contre Gobertier, 7 à 13, la machine se mettait en marche et l’emportait face à Sibilla 13 à 6 et montait en puissance face à Anglade, 13 à 0 à la partie de barrage.

 

 

 

L’équipe de Michel Balazuc

 

Le dimanche matin, il a fallu aller jusqu’à la mène supplémentaire pour venir à bout de l’équipe ardéchoise de Michel Balazuc lors des quarts de finale.

 

 

 

En tirant les buts, Grégory Chirat a retardé l’échéance pour Challamel

 

L’après-midi, en demi-finales, Grégory Chirat a eu beau faire valser les buts en défense et retarder l’échéance pour Challamel (Rumilly), les hommes de Faure, patiemment, ont construit leur victoire, 10 à 5.

 

 

Albert Didona

 

 

 

 

 

Dans l’autre partie, Didona (Saint Vulbas) éliminait Gobertier (Annecy) sur le score de 11 à 4.

 

 

 

Sébastien Mourgues a dû s’employer plusieurs fois sur le but

En finale, le but lancé à la limite de la 2ème barre par Michel Valla, maire de Privas, posait des problèmes à Didona mais Faure avec le point parterre et quatre boules en mains n’en profitait pas et se contentait de 2 points. Dans la 2ème mène, Sébastien Mourgues (St Vulbas) sauvait les siens en tapant le but mais échouait dans sa 2ème tentative et Faure portait son avance à 6 à 0. Dans la mène suivante, Mourgues retape le but et son équipe marque son 1er point, puis un autre dans les trois mènes suivantes pour revenir à 4 à 6 malgré que dans cette sixième mène les hommes de Faure aient réussi six frappes.

Trois buts d’affilée pour Damien Didier dans la 7ème mène

 

La 7ème mène sera la plus longue avec une annulation de Mourgues et trois de Damien Didier pour Faure avant que Mourgues manque le but et laisse filer Faure vers la victoire 10 à 4 puis 11 à 4 dans une dernière mène ou l’équipe Didona jette l’éponge alors que le temps est terminé et qu’il ne lui reste plus assez de boules pour espérer le miracle.

Résultats du dimanche

 

La formation Didona finaliste de la compétition

 Les autres artisans de la victoire

Ludovic Fréchet, artilleur de tête chez Faure
Guillaume Ferrière, un pointeur de grande qualité
Thomas Allier, jeune espoir des boules