M1, Le beau parcours de Balazuc

M1, Le beau parcours de Balazuc
Ce ne fut que du plaisir pour Bruno Chouvelon et Michel Balazuc (Joyeuse) qui ont arboré un grand sourire tout au long de la compétition.
Patrick Ferrand, Bruno Battimanza et Sébastien Varillon (Joyeuse).

Si l’Ardèche a fait sa réapparition au Championnat de France M1 en élite l’an dernier avec la seule formation Balazuc de Joyeuse, elle était bien représentée cette année avec quatre équipes. Malheureusement, les deux de Joyeuse se sont retrouvées dans la même poule. Malgré l’absence de Loïc Triomphe qui disputait et a gagné la Coupe d’Europe des clubs sportifs en élite 2 en Italie avec Tarare, le double de Michel Balazuc et Bruno Chouvelon a bien su tirer son épingle du jeu en atteignant les demi-finales où les Joyeusins ont perdu 3 à 13 face au futur Champion de France, Bal (01). Pour en arriver là, ils ont vaincus en poule, le futur finaliste, Beauregard (01), 13 à 11, puis leurs équipiers de quadrette (Varillon) 13 à 11. Ces derniers vont ensuite se faire éliminer à la partie de barrage par Beauregard, 5 à 13 alors qu’ils avaient battu Didier (69) 13 à 8 à la première. On retrouve Balazuc en 8ème où il sort une autre formation ardéchoise Maître de Saint Jean le Centenier, 11 à 7. En quarts de finale, il est opposé à un autre briscard des boules, Anglade (34). En effet, Balazuc et Anglade sont les deux capitaines les plus anciens des boules en M1. Les Ardéchois passent 13 à 4, un bel exploit face à une solide équipe. Leur route va s’arrêter en demi-finale, on a déjà vu comment.

L’équipe Maître était composée de Sylvain Bation et Sébastien Drode (Saint Jean le Centenier) qui ont perdu face à Balazuc en 8ème.

On a aussi vu que Maître s’était fait sortir en 8ème par Balazuc mais pour en arriver la formation saint jeannaise avait battu Gobertier (74) 13 à 6 à la première, s’était inclinée 7 à 11 à la 2ème contre Condro (69) et était passée au barrage devant Gobertier 13 à 9.

L’autre double saint jeannais était celui du capitaine Mario Vivenzio associé à Frédéric Fanget. Ils battaient Faure (69) à la première, perdaient la seconde, 7 à 13, face à Bilon et regagnaient Faure au barrage, 12 à 11. En 8ème, ils allaient perdre de justesse, 12 à 13, après avoir mené assez largement devant Garcia (34).

Mario Vivenzio et Frédéric Fanget (Saint Jean le Centenier) peuvent nourrir des regrets sur leur quart de finale.