Quelques exploits et une finale mais pas de titre pour l’Ardèche

Les finalistes en F4 (photo Patrice Deymonnaz, Sport Boules Magazine)

Samedi 25 et dimanche 26 août, les Ardéchois ont échoué dans leur course à la conquête du graal lors du Championnat de France en simple à Dardilly (Rhône). Ils ont été nombreux à ne pas passer l’écueil des poules lors de la première journée, d’autres chutant juste après. Sur les 24 joueurs du département, seuls 7 étaient encore sur les jeux le dimanche matin mais les quarts étaient fatals à Karine Faure d’Aubenas (F1) et Loïc Triomphe de Joyeuse (M1) qui chutent face aux futurs Champions de France, et à Lauryne Desmartin de Vanosc (F15).

Que de regrets en demi-finales.

En M2, après un quart de finale de très bon niveau Antoine Chomel de Villeneuve de Berg a laissé échapper la finale qui lui semblait promise. Sur sa lancée de point et tir toujours précis, il ratait ses deux dernières boules (faciles vu son niveau de jeu) pour la gagne, même son adversaire n’en revenait pas.

En F3, Karine Bataillard de Saint Cyr a connu un départ difficile en quarts mais elle a su élever son niveau de jeu, dominer et faire un exploit à la dernière mène (trois frappes) suite à un déplacement de but de son adversaire pour se qualifier pour la demi-finale. Lors de celle-ci, elle réalise un départ catastrophique (0-7) mais avec toute sa hargne elle revient dans la partie et prend l’avantage 10-9. A la dernière mène, après avoir raté sa première boule, elle laisse échapper la finale.

En G15, Rémy Conard de Lamastre domine son adversaire dans tous les compartiments en quarts. En demi, face à Souveton, un adversaire qu’il connait bien, il domine en début de partie mais laisse échapper quelques points qui vont lui coûter cher. Après que Souveton ait raté une boule de gagne, à la mène suivante c’est Rémy qui a l’opportunité de l’emporter, malheureusement avec une boule courte et l’autre trop forte d’un mm, il doit dire adieu à la finale.

Coralie Garnodier, seule finaliste ardéchoise.

Après des parties de très bon niveau face à des adversaires spécialistes du point, Coralie Garnodier de Mauves, régulière au point et au tir, accède brillamment à la finale F4. Face à une adversaire qui réalise une très bonne prestation surtout au point elle n’arrive pas à retrouver son niveau de jeu. Suite à un tir pour le gain de la mène, elle réussit une belle frappe malheureusement suivie d’un contre qui laisse quatre points à l’adversaire. Après ce coup au moral, le titre s’envole malgré une très belle prestation tout au long de son championnat.

Marc Valayer

 

Publié dans Simple