Le secteur d’Aubenas a élaboré son calendrier à Jaujac

Le secteur d’Aubenas a élaboré son calendrier à Jaujac
Le bureau du secteur bouliste d’Aubenas.
Le bureau du secteur bouliste d’Aubenas.

Lundi 29 avril, le secteur bouliste d’Aubenas s’est réuni au boulodrome de Jaujac où il a été accueilli par la présidente, Dominique Fraysse. Il s’agissait pour les AS d’élaborer leur calendrier pour la saison 2019-2020 qui débutera le 16 septembre prochain. Grâce au bon sens de chacun et à la bonne entente qui règne entre ces associations, les différentes compétitions éliminatoires du secteur ont été réparties efficacement : simple à Villeneuve de Berg organisé par les AS féminines le 18 avril 2020, double à Lavilledieu le 2 mai, quadrette M4 à Labégude le 25 avril, vétérans à Jaujac le 14 mai, AS M3 et M4 à Aubenas (date à définir). Le fédéral vétérans aura lieu à Vals les Bains le 4 juin.

Peu d’AS étaient absentes.

Le reste du calendrier avec des compétitions organisées par les différentes associations est en grande partie le même que celui de la saison en cours. On note cependant deux informations importantes. Les douze heures boulistes d’Aubenas ne sont désormais ouvertes qu’aux M3 et M4 (plus de possibilité d’intégrer des M1 ou M2). La surprise vient de la création d’un 128 doubles propagande M3 et M4 qui se jouera le 29 septembre 2019 sur les communes des Trois clochers (Lavilledieu, Saint Jean le Centenier et Villeneuve de Berg) et dont les quarts de finalistes seront qualifiés pour le plateau télévisé (Sport Boules Diffusion) du Challenge des M2 et F1 du dimanche 6 octobre.

Il fut également question de l’organisation par le CBD du Trophée de France à Vals les Bains, des problèmes liés à l’arbitrage (manque d’arbitres et système de désignation). Les participants ont été informés que le congrès bouliste départemental aura lieu à Saint Martin de Valamas le samedi 26 octobre. Les concours qualificatifs font toujours débat, certain prenant conscience de la difficulté à les gérer, l’impossibilité d’empêcher des tricheries ou des arrangements, l’aberration qu’ils soient considérés comme des concours promotion alors qu’ils sont des qualificatifs officiels pour un Championnat de France. Du fait qu’ils soient considérés comme des 16 promotion, ils ne bénéficieront plus d’arbitres officiels, ce qui ne devrait pas arranger les choses. Une enquête est en cours sur ce dossier apparemment ingérable.

En fin de réunion, deux éducateurs du CFB d’Aubenas ont fait part de leur démission pour des problèmes de relationnel avec des parents.