Hommage à Jean-François Maurin

Suite à la demande formulée ce matin sur CBD07 concernant Jean-François Maurin, Jean-Paul Mazoyer, président de l’AS de Valvignères nous a envoyé son témoignage que nous retransmettons in extenso :

« Oui un ami s’en est allé ! Sa passion depuis toujours était le jeu de boules, la lyonnaise, il y excellait comme pointeur et avait gagné nombre de concours !  Mais surtout il en fut un infatigable organisateur pendant de longues années. C’est lui qui s’occupait au sein du secteur bouliste des compétitions officielles, vous savez ces journées où il faut arriver le matin avant tous les joueurs et repartir le soir le dernier. Sans compter la préparation du tirage avant et la communication des résultats après et, entre temps, parfois hélas, subir des critiques ou reproches de certains pénibles qui eux n’ont jamais rien « foutu » comme bénévole.

Combien de fois est-il venu à Valvignères avec Marylou sa compagne nous donner la main ? Encore cette année pour le lundi de pâques il s’était proposé comme d’habitude mais nous avions vu hélas que la maladie était trop présente.

Parallèlement il était aussi président du « caper » l’association de défense des victimes de l’amiante et je vous invite à regarder le magnifique hommage qui lui est rendu.

Je suis le témoin de ce qui est dit dans ce document concernant son souci et sa disponibilité pour ces personnes qui venaient nous rendre visite par le biais de leur association. Plusieurs fois il m’a téléphoné pour me dire « Jean-Paul, je suis en balade avec mes adhérents. On vient de parcourir un peu l’Ardèche en car, et on voudrait finir par le caveau de Valvignères.  Peux-tu nous rejoindre ? Tu leur expliqueras le métier de vigneron et vos produits qu’ils ont hâte de déguster.

Ainsi la journée se finissait dans la bonne humeur. Les adhérents qui le connaissaient forcément très bien le taquinaient un peu. Lui, il répondait avec parfois son ton un peu bourru et direct mais derrière cette façade se cachait chez notre ami Jean-François un monument de dévouement et de générosité.

On ne le reverra plus sur un terrain de boules mais on pensera à lui. »

Publié dans Actualités