Deuil : Roland Printemps nous a quittés

C’est avec surprise et une vive émotion que l’on a appris la disparition de Roland Printemps au soir du mercredi 7 août, victime d’un accident de bricolage. Roland n’était pas natif de Talencieux, mais il sut très vite se faire accepter et estimer par l’ensemble de la population. Arrivé dans le village au début des années 80, il s’est vite intégré dans la commune, participant activement aux diverses activités associatives de celle-ci. Il a été président du comité des fêtes durant quatre années, conseiller municipal un mandat durant. Sa passion pour la boule lyonnaise l’amènera ensuite à occuper la présidence de l’association bouliste locale pendant 19 ans puis le secrétariat, devenant une figure emblématique des boules de Talencieux.

Il s’est ensuite occupé avec acharnement et assiduité de la formation des plus jeunes au sein du centre de formation bouliste. Il avait dernièrement recensé une centaine de jeunes qu’il a formés, accompagnés, managés pour obtenir des titres aux championnats départementaux et régionaux et de multiples participations au championnat de France. Tout dernièrement il était au championnat de France double à Compiègne avec deux de ses protégés.

Des années durant, il a animé des ateliers découverte du Sport Boules pour les deux écoles de son village, des écoles alentours, pour les enfants de l’IME et des retraités.

Il a été arbitre national.

Il était encore secrétaire de l’entente bouliste du haut Vivarais (secteur d’Annonay) dont il gérait en particulier le calendrier annuel.

Sa passion pour le jardinage, le bricolage lui consommait aussi beaucoup de temps et d’énergie. Il en trouvait cependant encore pour les partager avec sa famille lorsque le théâtre lui laissait un petit répit car il avait aussi cette activité là.

Il a passé sa vie professionnelle à l’usine de fabrication de cars d’Annonay jusqu’à ce que, pour lui, l’heure de la retraite sonne.

De son mariage avec Josiane, sont nés trois enfants, Michaël, Cynthia et Rémi, puis six petits-enfants qui faisaient sa fierté et son bonheur.

Robert Bossy

Robert Bossy nous a fait parvenir ces quelques mots sur la vie de Roland Printemps, mots auxquels je me permettrai d’ajouter que derrière son côté parfois un peu bourru, ce passionné cachait une grande sensibilité et qu’il faisait souvent preuve de réflexions pertinentes sur notre sport et son organisation.

Publié dans Actualités